Vous êtes un particulier ou artisan-commerçant ?

Vous souhaitez rénover votre logement ou vos locaux ?

Le Service d’Accompagnement à la Rénovation Energétique se déploie sur PAA.

 

Porté par l’ADEME et le Département des Alpes-de-Haute-Provence, le service est animé localement par l’Agence Locale de la Transition Energétique (ALTE) en partenariat avec Provence Alpes Agglomération.

Les conseillers de l’ALTE, spécialistes de la rénovation, accompagnent les particuliers et les petites entreprises* souhaitant réaliser des économies d’énergie et améliorer le confort de leurs logements ou de leurs locaux : aides financières mobilisables, solutions techniques performantes et professionnels qualifiés.

Les permanences du mois de juin

Vendredi 11 juin : Château-Arnoux-Saint-Auban- Maison de services au public – Les Jardins de la cité, 7 cours Pechiney

Jeudi 17 juin : Digne-les-Bains – Diniapolis/la Fabrique – 1 bd Victor Hugo

Mardi 22 juin : Volonne – ancienne trésorerie – place Général De Gaulle

Vendredi 25 juin : Seyne – Maison de services au public – rue du Barri

Lundi 28 juin :  Digne-les-Bains – Diniapolis/la Fabrique – 1 bd Victor Hugo

Prenez-rendez-vous dès aujourd’hui avec un conseiller pour vous accompagner dans votre projet de rénovation. Par téléphone : le lundi et le mercredi, de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30 au 04 90 74 09 18. Sur internet : www.alte-provence.org

L’Ademe : Pour prendre contact avec les services de l’Ademe, l’agence nationale pour la transition écologique rendez-vous sur la plateforme https://paca.ademe.fr/. Vous y retrouverez toutes les informations nécessaires pour comprendre les différents dispositifs et accompagnement mis à votre disposition. Pour toutes questions sur le réchauffement climatique, vos gestes du quotidien, comprendre et agir vous pouvez vous rendre sur climate.selectraContact Ademe : 04 91 32 84 44 2, boulevard de Gabès C.S. 50139 13267 Marseille Cedex 08

*Concerne les petites entreprises privés du secteur tertiaire: TPE, commerces, bureaux, restaurants, etc, allant jusqu’à 10 salariés et ne rentrant pas dans le champ d’obligation d’économies d’énergie du décret tertiaire.