La politique de la ville est une politique contractuelle qui vise comme le précise la loi n°2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et à la cohésion urbaine à :

  • améliorer les conditions de vie des habitants des quartiers prioritaires ;
  • réduire les écarts de développement entre les quartiers prioritaires et les autres territoires.

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Cette politique contractuelle, qui relève de la compétence de Provence Alpes Agglomération depuis le 1er janvier 2017, repose sur un “contrat de ville” qui réunit l’État, le Conseil Régional SUD Provence Alpes Côte d’Azur, le Conseil Départemental des Alpes de Haute-Provence, la Ville de Digne-les-Bains et d’autres partenaires : la Caisse d’Allocations Familiales des Alpes de Haute-Provence, Pôle Emploi, l’Agence Régionale de Santé, la Caisse des Dépôts, les bailleurs sociaux (Habitations Haute-Provence, ERILIA), les chambres consulaires (CCI, CMAR) ainsi que les habitantes et les habitants du quartier prioritaire dans le cadre du Conseil Citoyen.

Signé en faveur des quartiers prioritaires de Digne-les-Bains – Centre-Ville et Pigeonnier – en juillet 2015, le contrat de ville engage l’ensemble des cosignataires, pour une durée de 6 ans (prolongée, depuis, jusqu’en 2022), à mobiliser leurs efforts en faveur des quartiers prioritaires pour agir selon trois axes d’intervention :

  • la cohésion sociale, qui se traduit par des actions dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la justice, en portant une attention particulière aux familles monoparentales ;
  • le développement de l’activité économique et de l’emploi, dans l’objectif de réduire les écarts de taux d’emploi entre les habitants du quartier et ceux de la ville, en particulier au bénéfice des jeunes ;
  • le cadre de vie et le renouvellement urbain, afin d’améliorer la vie quotidienne des habitants du quartier prioritaire.

Dans le même temps, le contrat de ville prend en compte des axes transversaux obligatoires :

  • La jeunesse ;
  • L’égalité femmes-hommes (une attention particulière sera portée sur cet axe à compter de cette année, cf. page 9 de l’appel à projets 2022) ;
  • La lutte contre les discriminations.

Le contrat de ville précise les objectifs définis au niveau local pour chaque axe d’intervention. Afin de mettre en œuvre ces objectifs du contrat, Provence Alpes Agglomération et l’Etat lancent annuellement un appel à projet “Politique de la Ville de Digne-les-Bains” afin de financer des propositions d’actions innovantes, structurantes et pertinentes au regard des objectifs du contrat de ville.

1 – Appel à Projets 2022

2 – Boîte à outils Politique de la Ville