Entre Alpes et Provence

Entre Alpes et Provence

A la confluence des Alpes et de la Provence, la géographie, le climat et les paysages de Provence Alpes Agglomération sont marqués par les influences alpine et méditerranéenne, ce qui permet de décliner une offre touristique à toutes les saisons.

Autour des vallées de la Blanche, du Bès et de la Haute Bléone, le nord du territoire présente un caractère montagnard affirmé.

L’hiver, ses stations de ski de la Blanche – Montclar, Chabanon, Le Grand-Puy, Le Fanget – ouvrent leurs portes et proposent diverses animations et activités. Ski alpin, ski nordique, balades en raquettes, chiens de traineau et autres sports de glisse sont au rendez-vouis dans ces stations à taille humaine.

Au pied du massif des Monges, la vallée du Bès est le berceau de l’UNESCO Géoparc de Haute Provence, véritable musée à ciel ouvert qui invite à découvrir la mémoire de la Terre. Le Vélodrome de La Robine, la lame de Facibelle, les clues du Péroué, de Barles et de Verdaches sont des paysages uniques témoins de millions d’années d’histoire géologique.

La vallée de la Haute Bléone comprend le plus haut sommet du territoire de Provence Alpes Agglomération : la tête de l’Estrop qui culmine à 2961 mètres. On peut accéder par une belle randonnée depuis le refuge Roger Carle, situé à la source de la Bléone. Alexandra David-Néel qui finit sa vie à Digne après avoir parcouru l’Himalaya en long et en large, appelait cette vallée « l’Himalaya lilliputien ».

Le sud et l’ouest du territoire sont plus marqués par les influences provençale et méditerranéenne.

Le Val de Durance présente des paysages et un climat plus doux. Il accueille la Réserve ornithologique de Haute Provence, site d’exception constitué de trois zones humides artificielles autour de Château-Arnoux/Saint-Auban, Volonne, L’Escale, Malijai et Les Mées. 140 espèces d’oiseaux sont visibles à différents moments de l’année. Pour valoriser cette biodiversité, Provence Alpes Agglomération a décidé d’engager un ambitieux projet éco-touristique autour de la Retenue de l’Escale qui devrait voir le jour en 2020. Cet aménagement sera conçu en cohérence avec celui du site voisin des Pénitents des Mées.

L’ambiance méridionale se retrouve aussi des vallées des Duyes et de l’Asse, dont les paysages restent façonnés par l’agriculture et le pastoralisme. Cette authenticité se retrouve dans l’art de vivre, les saveurs et les senteurs très provençales de cette partie du territoire.

Tout au sud, le Verdon offre des panoramas somptueux sur les champs de lavande du plateau de Valensole, le lac de Sainte Croix ou des cités de caractère comme celle de Moustiers-Sainte-Marie, classé parmi les plus beaux villages de France.

2018-10-03T10:59:26+00:00
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com