Compétence tourisme

Compétence tourisme

La Loi NOTRe a renforcé le rôle des EPCI (établissement public de coopération intercommunale) en matière de développement économique, notamment en matière de tourisme, en faisant de la « Promotion du tourisme, dont la création d’offices de tourisme » une nouvelle compétence obligatoire des intercommunalités.

A compter du 1er janvier 2017, Provence Alpes Agglomération a ainsi piloté avec les anciens offices du territoire la démarche de mise en place du nouvel office de tourisme Communautaire « Provence Alpes – Digne-les-Bains ». Financé par Provence Alpes Agglomération au travers d’une convention d’objectifs pluriannuelle, ce nouvel office de tourisme de forme associative est organisé autour d’un siège situé à Digne-les-Bains et de plusieurs bureaux d’information touristique (BIT) répartis sur le territoire (BIT de la Blanche Serre Ponçon, BIT du Val de Durance, BIT de Sainte-Croix du Verdon). Les élus communautaires participent à sa gouvernance au côté de socioprofessionnels qui sont majoritaires au sein du Conseil d’administration. La commune de Moustiers Sainte-Marie a obtenu quant à elle une dérogation lui permettant de conserver un office de tourisme communal.

Au-delà de la promotion du tourisme, Provence Alpes Agglomération porte différents projets et assure la gestion d’équipements touristiques identifiés parmi ses compétences additionnelles : l’UNESCO Géoparc de Haute Provence, le Musée Promenade, les Thermes et le projet de spa, la via ferrata de Digne-les-Bains, le domaine nordique du Fanget, l’aménagement écotouristique de la retenue de l’Escale, la mise en accessibilité des gorges de Trevans, l’aménagement de l’aire d’accueil de Fontbelle, l’entretien des sentiers inscrits au Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR) et le développement de la randonnée sous toutes ses formes (à VTT, à cheval, en itinérance, etc)…

Pour concourir au financement de l’ensemble de ces opérations qui contribuent au développement touristique du territoire, les élus ont décidé par délibération en date du 29 juin 2017 d’instituer une taxe de séjour communautaire qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. S’appliquant au régime du réel sur l’ensemble du territoire intercommunal, cette taxe est calculée en fonction de la catégorie d’hébergements et du nombre de nuitées.

2018-11-20T15:24:50+00:00
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com