Exposition “êtres exposés” de Anaïs Tondeur

img

Dans le cadre de la programmation célébrant l’anniversaire du Cairn, l’IDBL (école d’art intercommunale de Digne) co-invite la jeune artiste Anaïs Tondeur à présenter sa démarche au BILD.

Exposition “êtres exposés” de Anaïs Tondeur

6.217688

44.088209

Description

“Si les « sujets » qu’explore Anaïs Tondeur (zadistes, plantes, roches, air, eau…) commencent aujourd’hui à entrer en politique, soulignons qu’ils ont longtemps été sous-exposés, voire invisibilisés. Paradoxe étrange car, à bien des égards, leur surexposition (aux forces militarisées, aux radiations, à l’ère de l’anthropocène et au nouveau régime climatique, etc.) demeure centrale.

En réhabilitant ces « êtres exposés », l’art d’Anaïs Tondeur oppose aux récits anthropocentrés une attention aux « flux éphémères et circonscrits qui n’affectent pas seulement l’homme mais l’ensemble hétérogène de nos relations ».”

Extrait du commentaire de l’exposition « êtres exposés – Anaïs Tondeur » par Julie Michel

Vernissage le 16 septembre à 18h précédé d’une rencontre à 17h avec l’artiste et Emeline Eudes, directrice de l’IDBL.

Anaïs Tondeur est une artiste française basée à Paris. Elle crée des récits et des enquêtes spéculatives à travers lesquels elle expérimente d’autres rapports au monde, différents modes de cohabitation avec les non-humains: plantes, roches, air, eau. Pour cela, elle développe un renouvellement de nos modes de perception, et explore, au-delà de la séparation de la nature et de la culture, des moyens de bouleverser le grand récit de l’Anthropocène.

En collaboration avec des géologues, océanographes, physiciens, philosophes et anthropologues, ses protocoles de recherche l’ont menée dans des expéditions sur les traces de particules de carbone noir, dans la zone d’exclusion de Tchernobyl, à travers l’océan Atlantique ou le long des frontières qui séparent les grandes plaques tectoniques. Elle a présenté son travail dans des institutions internationales telles que le Centre Pompidou, Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur (France), Spencer Museum of Modern Art (USA) ou Nam June Paik Art Center (Séoul).

Tarifs

Gratuit.

Ouverture

Du 16/09 au 22/10/2021.
Fermé samedi et dimanche.
10h-12h / 14h-18h.